MJPM : TOUS LES COUPS NE SONT PAS PERMIS

Le fait pour le MJPM salarié de créer, tout en étant au service de son employeur et sans l’en informer, une activité libérale de mandataire judiciaire caractérise un manquement à son obligation de loyauté constitutif d’une faute grave justifiant son licenciement.